Pseudonymisation des données patient d'une ressource partagée

Le contenu de cet article s'applique à toutes les versions (gratuite et payantes).

Doctolib s'engage à garantir les meilleurs standards de sécurité de vos données et celles de vos patients. En présence d'une ressource partagée par plusieurs praticiens ayant chacun leur base patient, Doctolib garantit la pseudonymisation des données patients entre chaque base patient. 

La pseudonymisation des données personnelles n'est pas une technique d'anonymisation, car elle est réversible.

À retenir

Si vous avez un agenda ressource avec une ressource partagée entre plusieurs praticiens de même spécialisation, comme une salle de consultation par exemple, ces praticiens peuvent utiliser la même ressource et voir si celle-ci est réservée (et les rendez-vous correspondants) pour éviter les "double réservations".

Chaque praticien ayant sa base patient, lorsque des rendez-vous appartiennent à une autre base patient dans la ressource, les données de ceux-ci seront masquées.

Pseudonymisation des données patients dans une ressource partagée

Lorsque des rendez-vous appartenant à une base patient à laquelle vous n'avez pas accès sont saisis dans l'agenda ressource, les données patient sont masquées.

  • Un praticien A a une base patient A ;
  • Un praticien B a une base patient B ;
  • Les deux praticiens ont accès à une ressource partagée, qui peut être réservée à tout moment ;
  • Les motifs de consultation associés à la ressource sont des motifs effectuées à la fois par le praticien A et le praticien B.

Si le praticien A pose un rendez-vous pour un patient de sa base de patient A dans l'agenda de rendez-vous de la ressource partagée. Le rendez-vous apparaît ainsi dans les deux agendas. 

Le praticien B peut voir :

  • La présence du rendez-vous ;
  • Le nom du praticien A.

Mais le praticien B ne peut pas voir les données du patient, qui seront masquées.

  • Les noms et prénoms des patients sont masqués, seule la première lettre de chacun est affichée. Le praticien B ne peut alors accéder à aucune donnée personnelle d'identification concernant les patients qui ne figurent pas dans sa base de données.

Informations complémentaires

  • La pseudonymisation des données des patients dans des ressources partagées est une technique considérée comme une mesure de sécurité forte  par le RGPD (Règlement général sur la protection des données) afin de réduire les risques liés aux données personnelles.
  • La pseudonymisation des données des patients permet   une conformité accrue aux   principes RGPD puisque les praticiens n'ont accès qu'aux informations nécessaires au bon fonctionnement d'une ressource partagée.
  • La pseudonymisation des données des patients soutient le concept global de protection des données et  contribue davantage à renforcer la confiance.
  • L'ensemble des données du patient ne sont pas visibles, mais vous pouvez retrouver le nom du praticien qui a fixé ce rendez-vous, à gauche de votre agenda.

Vue du praticien A :

MD.png

Vue du praticien B : 

MD1.png

Avez-vous trouvé votre réponse ?